Je carbure aux projets. Je fais partie de la génération où un projet n’attend pas l’autre et où les idées fusent de partout, jusqu’à nous faire faire de l’insomnie. Je fais partie de cette génération-là et j’en suis fière. Je suis fière d’avoir des idées novatrices, je suis fière de vivre de mes passions, je suis fière de faire ce que je veux, quand je le veux, je suis fière d’être assez forte pour porter une business, je suis fière de créer tous les jours, je suis fière de changer le monde à ma manière… 

Et c’est drôle parce qu’il y a une autre génération, plus âgée que moi, pour qui c’est inquiétant tout ça. Et je comprends. Je n’en veux à personne de s’inquiéter pour moi. Mais je me plais à leur répondre que la destination n’a pas d’importance, que le résultat est secondaire à mon bonheur… Je leur réponds que ce qui me fait triper, c’est le chemin que je prends, c’est la démarche que je suis. 

Parce qu’au fond, j’ai compris que la vie nous réservait toujours des surprises et que si la destination était ma motivation première, je serais vraiment déçue de voir l’autoroute vers celle-ci s’écrouler et perdre tous mes repères. Je préfère largement prendre des détours, explorer le monde, rouler lentement des fois, et à toute vitesse d’autres fois, me perdre, me retrouver… et être surprise par la destination. 

Et cette analogie, elle peut s’appliquer à n’importe quel de tes projets. Si tu accordes trop d’importance au résultat final, tu risques d’être déçues ou pire, de ne pas profiter de chaque étape, chaque petite victoire qui t’amène à ce résultat. Fixe-toi des objectifs, mais accorde-toi aussi une certaine latitude, autant sur le plan professionnel que personnel. 

Je crois vraiment qu’il y a une belle nuance entre avoir une idée trop précise de ta destination, et savoir à peu près où tu veux aller, mais surtout avoir envie profiter de la route. Vouloir à tout prix aller à San Diego est une chose. Vouloir partir en road trip vers la Californie en est une autre. Et c’est dans la deuxième option que tu vivras le plus d’aventures, que tu vas créer des moments mémorables et que tu vas te sentir bien à 100 %. 

Au fond, ce que j’essaie de te dire, c’est que c’est super important d’avoir des objectifs… mais c’est encore plus important de ne pas les laisser t’aveugler. 

Il n’y a aucun plaisir à atteindre un objectif si ton cheminement pour y arriver n’a pas été stimulant, gratifiant et tripant. Ne célèbre pas seulement l’atteinte de tes rêves, célèbre aussi chaque petite victoire qui t’en rapproche!