J’étais encore enfant quand j’ai été initiée au développement personnel. À l’époque, mon père était un grand lecteur des livres Bouillon de poulet pour l’âme. Je ne sais pas si on peut qualifier ces bouquins d’ouvrages de développement personnel, mais c’est en lisant Bouillon de poulet pour l’âme des enfants que je me suis ouverte sur le monde et que j’ai compris que je ne devais pas subir ma vie, mais plutôt la construire.

Adolescente, alors que mon père avait évolué et lisait maintenant le Why Café et le Safari de la vie, ma réflexion a passé à un autre niveau: pour construire ma vie, je devais travailler sur ce dont j’avais le contrôle, c’est-à-dire, ma propre personne. Évidemment, à 16 ans, je ne connaissais pas grand chose de la vie, mais j’avais conscience, contrairement à plusieurs ados de mon âge, que j’avais le pouvoir de construire une vie qui allait être alignée avec ma personnalité.

Je consomme donc du contenu de développement personnel depuis pratiquement toujours… Mais la réalité est que j’ai réellement eu l’impression d’évoluer pour vrai de vrai en 2019, quand j’ai pris conscience de quelque chose de très important: j’ai réalisé que mes livres de développement personnel ne devaient pas uniquement m’inspirer, mais aussi m’amener à avoir des profondes réflexions et à poser des actions. J’ai compris que je devais faire un travail d’instropesction par rapport à moi-même au lieu d’être seulement spectatrice du contenu inspirant que je consommais. Et à partir de ce moment-là, j’ai réellement pu observer plusieurs changements dans différentes sphères dans ma vie, que ce soit dans le travail, dans mes relations avec ma famille, dans mon couple, dans mes relations amicales… et dans ma relation avec moi-même, évidemment.

Là où je veux en venir avec cette anecdote, c’est que le développement personnel, c’est beau sur papier, mais ça n’a absolument aucun impact tant qu’on ne fait pas de travail d’introspection et qu’on n’entre pas dans l’action. Et malgré mes nombreuses années dans cet univers, c’est seulement à 26 ans que j’ai compris ça.

Je ne le dis pas de façon amère et je n’ai absolument aucun regret quant à mon parcours. Mais je trouvais important de te partager mon rapport au développement personnel en toute transparence parce que, trop souvent, on ne voit que les filles dont la vie a tellemennnnnnnt changé depuis qu’elles ont lu un livre X. Et c’est vrai qu’un simple livre peut tout changer. C’est réellement puissant. Mais un livre de développement personnel, comme n’importe quel livre, ça demeure un objet et c’est à NOUS d’en faire quelque chose de beau.

D’ailleurs, je suis curieuse de savoir… Est-ce que le développement personnel fait partie de ton quotidien ? Y a-t-il un livre, un podcast, un blogue, un film ou un autre type de contenu de développement personnel qui a complètement changé ta vie ? Pour ma part, je prépare un article où je présenterai quelques livres coups de coeur que tu pourras ajouter à ta bibliothèque ! J’ai bien hâte de te le partager pour qu’on puisse ensuite en discuter !